Le Cranberry Fair : Un événement communautaire multiculturel

Bien fabriqué. Professionnellement sélectionné. Présenté avec amour.

Le 25 novembre prochain, le Cranberry Fair ouvrira ses portes pour une nouvelle édition au Centre culturel des Kwanlin Dün. Cette année, plus de 49 artistes seront rassemblés pour présenter le travail artistique yukonnais.

Le chemin parcouru
Les origines de la Northern Fibres Guild (NFG) remontent à 1974, quand un groupe de tisserands se rencontrent à Whitehorse pour créer la Yukon Weaver’s Guild. En 1977, le nom change pour Whitehorse Weavers’ and Spinners’ Guild. Le groupe continue à se diversifi er en incluant un éventail plus large d’arts textiles. C’est en 1984 que le nom actuel, The Northern Fibres Guild, est adopté. Tout au long de ses 40 années d’existence, l’organisation non gouvernementale continue à promouvoir et à faire avancer le travail avec les fi bres. La NFG aide ses membres à accroître et à diversifi er leurs compétences, tout en fournissant au
grand public de la formation dans le domaine des arts textiles. À ses débuts, l’organisation tient de petits marchés de Noël dans différentes églises ou dans des lieux
privés. Elle fusionne ensuite avec la Potters Guild et les ventes commencent à augmenter. Le nom de l’événement change quelque temps plus tard, passant de Fibration à Weaver’s Guild Christmas Sale, pour fi nalement prendre son nom défi nitif de Cranberry Fair. À présent, le Cranberry Fair attire une moyenne de 2000 personnes chaque année au Centre culturel des Kwanlin Dün, un excellent endroit où tenir des événements à Whitehorse, en présentant plus de quarante artistes talentueux du Yukon. En 2018, le Cranberry Fair se déroulera pour la première fois dans deux salles, la Longhouse et le Elder’s Lounge.

Un événement hors du commun
La NFG sélectionne les artistes grâce à un jury afi n de présenter un événement à la hauteur des attentes en termes de qualité. Les artistes sont sélectionnés au mois d’août par un groupe de trois experts. Chaque année, le groupe d’experts est reformé avec des artistes différents afi n de garantir une diversité de produits et un éventail intéressant d’exposants. La sélection est basée selon les critères suivants, établis par la Northern Fibres Guild : qualité, créativité, originalité et diversité. Le Cranberry Fair est plus qu’un salon commercial. Depuis ses débuts, cet événement favorise les rencontres entre le public et les exposants, mais aussi entre les artistes ou les visiteurs eux-mêmes, qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs. Il s’agit d’un espace où l’on engage le dialogue, un lieu où les artistes exposent non seulement leurs
créations, mais où ils partagent aussi leur vision du travail, leur inspiration, etc. Ce n’est pas seulement un endroit où les gens peuvent trouver des cadeaux pour les fêtes de fi n d’année; c’est aussi un lieu où ils seront sensibilisés à la protection et à l’amour de la terre par exemple.

Des nouveautés cette année
Au cours des dernières années, les organisatrices sont allées à la rencontre de la Yukon First Nations Arts and Crafts Community afi n de présenter l’artisanat traditionnel de ses membres. Cette année, pas moins de quarante exposants seront présents, dont quatre qui en seront à leur première participation. Six membres des Premières Nations de tout le territoire ainsi que huit membres de la NFG seront aussi présents parmi les exposants. Parallèlement, le Cranberry Fair a renforcé ses liens avec la communauté artistique francophone du Yukon. Le 25 novembre, l’Association franco-yukonnaise et la NFG proposeront respectivement le marché de Noël ArtisaNord et le salon Cranberry Fair au centre-ville de Whitehorse. Les événements, qui ont établi un partenariat publicitaire, offrent aux visiteurs deux excellentes raisons de venir en ville et de voir ce que la communauté artistique et culturelle du Yukon peut offrir. Le Cranberry Fair aura de nouveau lieu au Centre culturel des Kwanlin Dün, tandis qu’ArtisaNord se déroulera au Centre de la francophonie au 302, rue Strickland. Les deux manifestations débuteront vers 10 h –10 h 30 et se termineront à 16 h.

Un excellent tremplin professionnel
Le Cranberry Fair a démontré son importance en tant que vitrine artistique et représente désormais un tremplin vers un succès économique pour les artistes yukonnais professionnels. À noter cette année : la présence d’un jeune exposant yukonnais de 11 ans qui est en bonne voie de devenir un artiste exceptionnel. Le Cranberry Fair est fi er de l’aider dans son cheminement. Elisabeth Weigand, membre de la NFG, est la coordinatrice du salon pour une quatrième année et est extrêmement fière de sa progression. Avec l’aide de la NFG, du gouvernement du Yukon et d’entreprises locales, en plus des innombrables heures données par des amis et des bénévoles et des efforts déployés sur les médias sociaux, elle fera revivre le Cranberry Fair pour une autre édition. « Finalement, la persistance a payé. Je suis heureuse de voir un nombre croissant de demandes d’inscription et de participants à cet événement merveilleux. Ce qui m’honore vraiment, c’est la présence de nos débutants et le nombre d’artistes des Premières Nations du Yukon. Je suis sûre que nous n’allons pas les décevoir et que nous allons pleinement répondre à leurs attentes en présentant, une fois de plus, un salon attrayant et de qualité. »

Elisabeth Weigand, coordinatrice du Cranberry Fair
Ce publireportage a été produit par la Northern Fibres Guild.